Lecture : Je suis Fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro #PLIB2020

Salut tout le monde !

Nous y sommes, le tout dernier article du PLIB 2020. Cette année en tant que jurée m’a vraiment plu, j’espère pouvoir recommencer pour la prochaine édition du PLIB! Ce qui veut dire que sitôt cet article publié je m’en vais voter et proposer m’a candidature pour 2021. Bon, si je suis prise l’année prochaine je ferais en sorte d’être moins en retard.

1861 : la guerre de Sécession vient de commencer. Du général Grant à la simple soldate, de la forceuse de blocus à l’esclave affranchie… Autant de personnages pour décrire tous les visages de cette Amérique ensanglantée pendant quatre années de conflit. La mort se réincarne pour arpenter ce Nord et ce Sud qui se déchirent. Elle va faire face à celui qui la convoque, le président Abraham Lincoln, pour lui faire comprendre que cette guerre doit désormais épouser une cause plus grande : celle de l’abolition de l’esclavage.

De tous les finalistes du PLIB, Je suis fille de rage, est celui dont j’ai le plus parlé avant de le lire. C’est celui qui m’a laissé le plus de questionnement et celui qui m’a posé une certaine pression sur les épaules. J’espérait sincèrement aimer ce livre, principalement pour son côté historique car je suis férue d’histoire. Et aussi parce que la Guerre de Sécession est un sujet sur lequel j’ai très peu lu d’ouvrages.

Malheureusement il n’y a pas eu de connexion entre Je suis fille de rage et moi. Après avoir lu 20% du livre, je suis forcée d’admettre que ce roman n’est pas une lecture qui me convient.

Je me suis retrouvée perdue au milieu des lettres et des faits historiques. Le très grand nombre de personnages m’a empêché de créer un lien avec l’une des histoires. Pour tout dire, j’ai surtout eu l’impression de lire des faits, mis bout à bout, et non pas un récit. Certes, le fil conducteur est facile à trouver mais j’ai eu du mal à isoler qui était qui et qui voulait quoi. Et ce malgré les éléments placé pour aider le lecteur.

Il y a quand même des aspects qui m’ont plu durant ma lecture. Les doutes de Lincoln et la façon d’agir de certains généraux. Je regrette que les chapitres aient été si courts, parce qu’il y avait justement des aspects à creuser chez certains des généraux. Peut être que si j’avais continué j’aurais justement pu en savoir plus.

J’ai également trouver marrant de tomber sur une Scarlett et un Rhett en plein pic-nique. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas et que c’était un passage assez drôle.

#ISBN9782366294774

Ma note :


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s