Lecture : Ego Maniac de Vi Keeland

Salut tout le monde !

Comment allez vous ? Nous ne sommes plus confiné ! Est-ce que cela a changé quelque chose pour vous ? Moi, pas vraiment. Je reste beaucoup chez moi et sors surtout pour les courses et les rendez vous médicaux. Je m’autorise aussi quelques balades, vu qu’il n’y a plus d’attestation à remplir. Mais à part ça… je me demande aussi quand on aura un vrai retour à la « norme », comment ce sera dans quelques mois ? Et puis, est-ce qu’on risque une seconde vague ? Bref, c’est beaucoup de questions et peu de réponses …

C’est sur instagram que j’ai repéré Ego Maniac. J’ai vu plusieurs post sur ce roman en quelques jours et beaucoup étaient assez positif. En lisant les chroniques j’ai compris qu’Ego Maniac avait tout ce que j’aime dans la romance : des personnages drôles, un couple piquant et un contenu épicé. Je sentais que ça allait être une romance qui me viderait la tête et me ferait du bien pendant la lecture. Le genre de livre qui me font rire. Et c’est pour ça que je lis de la romance.

Ils n’ont rien en commun mais vont devoir partager leur bureau…
Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L’adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l’occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement… Son monde s’effondre lorsqu’elle découvre que ce bureau n’est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ? Pour des raisons très personnelles, Drew n’a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d’une escroquerie. Certes, il n’y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres qu’il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.

Drew est un avocat sur de lui, arrogant et persuadé que toutes les femmes sont des menteuses. Parce qu’une femme lui a fait du mal et qu’il a décidé de ne représenter que les maris dans les affaires de divorce dont il s’occupe. Emerie est le contraire, c’est une fille de la campagne qui débarque à New York, elle est pétillante, optimiste et son travail de conseillère conjugale lui permet de croire que les couples peuvent être sauvé.

On a donc un duo qui passe son temps à se disputer, pour notre plus grand bonheur. Drew est taquin et Emery ne se laisse pas faire. Leurs disputes m’ont vraiment beaucoup faire rire! Surtout que, comme dans la plupart des livres utilisant ce procédé, elles servent surtout à créer de la tension entre les deux personnages.

En parallèle de leur histoire on découvre le passé de Drew et la raison de son amertume. Et je peux comprendre en quoi sa blessure a pu laissé un fort traumatisme. Ce que j’ai apprécié avec ce personnage c’est que même s’il a souffert par le passé il ne se comporte pas spécialement comme un « connard ». Bien sûr, il multiplie les conquêtes mais il fréquente des femmes qui ne recherchent que la même chose que lui : de relations sans lendemain. Enfin … jusqu’à Emery 😉

J’ai trouvé que leur relation n’était pas trop rapide, il se créé un lien entre eux avant qu’ils ne passent aux choses plus sérieuses. Cette lecture m’a vraiment beaucoup plu, c’est une romance comme je les aime. Le roman se lit vite, on rit beaucoup et les personnages sont attachants. Je dirais que ça manquait peut être d’épices, mais je sais que certaines personnes n’aiment pas quand c’est trop relevé.

Si vous l’avez lu, ou voulez le lire, n’hésitez pas à m’en parler en commentaire !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s